Lue 1009 fois







Apple pourrait transformer son Apple TV en assistant domestique

La prochaine génération du boîtier multimédia d’Apple, plus puissante, pourrait également devenir le hub domotique que le géant américain projette depuis l’annonce de HomeKit en 2014. Siri y tiendrait évidemment un rôle essentiel.


En début de semaine, nous vous indiquions qu’Apple travaillerait sur un concurrent de l’Echo, d’Amazon, un assistant domestique capable d’interagir avec les objets connectés présents dans la maison et également de fournir des informations en réponse à des requêtes faites de vive voix.


Aujourd’hui, VentureBeat annonce que, selon ses sources, cet assistant prendrait place dans une nouvelle version de l’Apple TV. Dans sa dernière itération, le boîtier multimédia d’Apple s’est doté d’un App Store, indispensable pour enrichir les usages, et de Siri dans une version muette et très spécialisée.


L’assistant intelligent d’Apple devrait très bientôt voir ses compétences s’enrichir. Apple envisagerait en effet de fournir un kit de développement pour Siri aux développeurs intéressés. Cela permettra à de nombreuses applications de tirer parti de Siri et donc d’enrichir son spectre d’interaction.


Un choix naturel


Au départ, Apple aurait envisagé plusieurs options. La première, transformer la quatrième génération d’Apple TV en un assistant plus complet. La deuxième prévoyait de donner un rôle prépondérant à la télécommande tactile, également équipée d’un raccourci vers Siri. Enfin, la troisième était de produire un boîtier dédié pour donner corps à son assistant domotique. Cette dernière solution a finalement été écartée, à en croire VentureBeat, car le développement de l’Apple TV a déjà coûté cher au géant américain, qui chercherait donc à le rentabiliser. La deuxième option semblait trop limitée par le format de la télécommande elle-même.


Une nouvelle Apple TV serait donc une candidate de choix, d’autant que, depuis le lancement de HomeKit, base de sa vision de la domotique, Apple n’a pas caché le rôle central envisagé pour son boîtier multimédia. L’Apple TV deviendrait ainsi officiellement le hub domestique qui centraliserait nos interactions aussi bien depuis l’extérieur de la maison que depuis notre salon.


Quelques évolutions et plus de puissance


Pour que cela soit possible, sans recourir systématiquement à la télécommande, l’Apple TV devrait embarquer un micro et des haut-parleurs. La décision est a priori arrêtée. Apple se concentrerait désormais sur un autre point, celui de la puissance nécessaire pour satisfaire les requêtes que son boîtier devra gérer. La nouvelle Apple TV devrait donc être plus performante – la génération lancée l’année dernière embarque une puce Apple A8, et non A9, qui représente la dernière génération de processeur en date au sein de la firme de Cupertino (si on exclut son évolution l’A9X).


L’ajout d’une dimension domotique à l’Apple TV est une décision stratégique intéressante. Les concurrents d’Apple ont opté pour des assistants séparés de leurs boîtiers multimédias, qu’il s’agisse d’Amazon, son Echo et sa Fire TV ou de Google, son Home et Android TV. Ajouter une corde à ce boîtier pourrait lui donner plus d’attrait. La génération actuelle d’Apple TV est jugée parfois un peu coûteuse pour ce qu’elle fait. Pour autant, fusionner les usages de la sorte aboutit également à une contrainte. Votre assistant domestique sera a priori installé à côté de votre téléviseur et des autres appareils qui y seront branchés. Cela implique que vous ne serez pas forcément libre de le brancher dans votre cuisine, comme c’est possible avec Google Home ou Amazon Echo, sauf à faire une croix sur ses autres usages...


Quoi qu’il en soit, il est fort possible qu’Apple dévoile ses plans un peu plus avant lors de la prochaine WWDC, qui se tiendra à San Francisco du 13 au 17 juin prochain…


Source: 01NET