Lue 1148 fois







Windows 10 entrera plus vite en entreprise que Windows 7

Technologie : D’après Gartner, les entreprises se rallieront plus rapidement à Windows 10 qu’elles ne l’ont fait pour Windows 7. 50% auront démarré le déploiement de Windows 10 d’ici janvier 2017.


Pour Microsoft, l’adoption de Windows 10 par les particuliers est naturellement importante. Mais elle l’est encore plus de la part des entreprises, notamment car pour ces utilisateurs Microsoft encaisse des frais de licence.


Or pour Gartner, la firme de Redmond aurait visiblement des raisons d’être optimiste. Le cabinet estime que plusieurs facteurs jouent en effet en faveur de l’adoption de Windows 10 en entreprise : fin du support de Windows 7 en janvier 2020, bonne compatibilité avec les applications et terminaux existants et une demande pour les tablettes/PC 2-en-un.


Des pilotes Windows 10 dès 2016


En conséquence, Gartner prévoit que le déploiement de Windows 10 se fera « significativement plus vite » que pour Windows 7, six ans plus tôt. D’après ces analystes, de nombreuses entreprises programment de démarrer des pilotes Windows 10 lors du premier semestre 2016. Les déploiements seront étendus plus tard dans l’année.


Le cabinet considère ainsi qu’au moins 50% de ces entreprises auront commencé des déploiements, en production, de Windows 10 d’ici le début 2017, avec pour objectif une fin de ces migrations en 2019.


Les premières données suggèrent en effet que Windows 10 affiche un rythme d’adoption plus rapide que Seven et Windows 8. Mais une différence majeure explique cette tendance : cette dernière version de Windows est gratuite pour les particuliers (pendant un an). Et Microsoft a mis en place plusieurs tactiques pour pousser le plus possible les utilisateurs à migrer.


Fin 2015, ils seront des dizaines de millions de particuliers à être familiers de Windows 10, avance Steve Kleynhans, vice-président des études pour Gartner. Cabinet qui prédit en outre que d’ici fin 2018, un tiers des PC portables livrés sera équipé d’un écran tactile.


Source: zdnet